AFC Tubize - Union SG : 0-1

Le onze unioniste : Saussez – Neels – Martens – Peyre – Mboko - Massengo - Morren – Hamzaoui – Da Silva – Fixelles - Kabasele.

Remplaçements unionistes : Houdret pour Morren (46ème), Kindermans pour Fixelles (58ème), Kis pour Hamzaoui (76ème).

Carte jaune unioniste : Hamzaoui – Houdret – Neels - Mboko.

Le but : ⚽ 75' Kindermans 0-1

 

Sau-vé ! Le matricule 10 poursuivra son parcours en D1B la saison prochaine au contraire de son hôte et… victime du derby qui s’est joué de manière on ne peut plus dramatique vendredi soir au Stade Leburton où l’Union ne s’était pourtant jamais imposée depuis que les deux formations s’étaient retrouvées dans la même série.

Pour les ouailles de Marc Grosjean, ce fut tout sauf facile, et force est de reconnaître que les maladresses locales en matière de conclusion ont pesé lourd dans la balance. Avant la demi-heure, coup sur coup Jae-Gun Lee et Moussa Traore se trouvaient déjà en position idéale pour conclure. Mais c’est juste avant le retour aux vestiaires que le domaine d’Adrien Saussez sera le plus menacé. Lee, encore, puis… Traore à nouveau bottaient successivement à côté et au-dessus.

Charles Morren jetait l’éponge à la mi-temps, et on reprit avec une nouvelle alerte dans le rectangle visiteur, avec un ballon aboutissant sur l’armature. Favorable jusque là aux « Sang et Or » mais avec et un marquoir toujours vierge, le match allait basculer peu après l’heure de jeu lorsque Shean Garlito écopa d’un deuxième bristol jaune et donc mué en rouge. Enfin de l’air pour le dispositif unioniste avec désormais Jonathan Kindermans à la place d’un Mathias Fixelles qui avait courageusement donné tout ce qu’il pouvait. A l’approche de l’ultime quart d’heure, Nathan Kabasele déviait pour le jeune Anderlechtois lequel, à l’entrée du grand rectangle, ajustait l’infortuné Théo Defourny d’un tir à ras de terre croisé. Le miracle ! Il fallait toutefois tenir… une bonne vingtaine de minutes encore. Déjà prolongé de quatre minutes pas vraiment justifiées eu égard au peu d’arrêts de jeu durant le temps réglementaire, la rencontre se prolongea de six bonnes minutes lorsque Tubize hérita d’un penalty donné par Hugo Videmont et magistralement dévié par notre… héroïque gardien, celui-là même qui, avant de conquérir nos perches, demeura longuement sur la banquette de l’AFC.

Quelle revanche… Encore un match à mettre dans les riches anales de notre légendaire club.

Partagez cet article :