AFC Tubize - Union SG : H-24. parole de Coach !

Le noyau : DA SILVA - EL BANOUHI – FERBER – FIXELLES - HAMZAOUI – HOUDRET - KABASELE – KIS – KUDIMBANA – KINDERMANS - LUVUMBU – MARTENS - MASSENGO - MBOKO – MORREN - NEELS – PERDICHIZZI – PEYRE – SAUSSEZ – TABEKOU - VERCAUTEREN.

 

Le même noyau des dix-huit joueurs qui précédait le match du vendredi précédent face à Tubize s’enrichit de trois éléments – Roman Ferber, Mathias Fixelles et Thibaut Peyre - effectuant leur retour pour la revanche de ce vendredi soir au Stade Leburton qui, en cas de victoire, permettrait à l’Union d’assurer définitivement son maintien en D1B. Marc Grosjean pourra donc choisir son « onze » de base est ses réservistes dans un groupe de 21 unités…

 

Le contexte de ce match à Tubize semble évident…

« C’est certain. On peut être sauvé si on gagne tandis que si on perd, ce ne sera pas encore la catastrophe. Mais ne spéculons pas là-dessus. Jouons notre chance sans arrière-pensée ! »

 

Une fois de plus on invoque l’état du terrain de l’AFC !

« Je ferais volontiers un parallèle entre l’état de ce terrain et le contexte de ces PO3, mais trêve de bavardage. Ce terrain est là et pour tout le monde. On est prévenu et l’équipe locale n’est pas plus désavantagée que la nôtre. »

 

Est-ce que le point conquis à l’arrachée en février sur cette même pelouse n’est pas un avantage moral ?

« Il est vrai que ce point sauvé de justesse pourrait nous permettre de garder l’avantage jusqu’au bout ! Quel que soit le résultat de ce vendredi soir, nous resterons maître de notre sort. C’est infiniment mieux que devoir compter sur les autres ! »

 

Partagez cet article :