Casper Nielsen : Première Interview

Natif d’une famille sportive, avec un papa qui était footballeur pro au Danemark, Casper baigne dans le football depuis son plus jeune âge.

«  J’ai évidemment fait mes classes avec mon papa, qui a toujours un rôle très important dans ma carrière. Même si il fallait rouler des heures pour se rendre à un match, la famille se déplaçait. Après les rencontres, on prenait le temps d’analyser ma prestation. Je veux toujours m’améliorer, et il m’aide pour y arriver ! »

Malgré son jeune âge, Casper peut déjà compter sur une belle expérience au plus haut niveau.

« J’ai commencé assez jeune et fait mes classes dans les équipes d’âge danoises, on a même été aux Jeux-Olympiques en 2016… Quel souvenir ! Avec Esbjerg, on a remporté la Coupe et la saison suivante c’est la Fiorentina qui nous a éliminés après avoir passé l’hiver en Europe.

Je pense néanmoins que la victoire en Coupe (1-0 face à Randers en 2013) reste le souvenir le plus intense. J’y ai terminé le match et c’est mon premier trophée en pro, une grande fierté et une joie indescriptible. J’espère évidemment que le plus beau reste à venir, et pourquoi pas dès cette année ! »

L’Union, son troisième club et le premier hors de ses frontières "vikings".

« C’est assez excitant ! Je suis arrivé à Bruxelles quelques heures avant le départ pour le stage. Je n’ai donc pas encore vu le stade mais mes coéquipiers m’ont parlé de l’ambiance qui y règne. Je suis impatient d’y jouer. Quand mon manager m’a parlé du club et de ses ambitions, je n’ai pas hésité. C’est un superbe projet et une belle opportunité que je veux saisir à deux mains. »

Que peut-on attendre de Casper ?

« Je suis un team player… J’aime jouer au football, distribuer des passes, donner des assists et contribuer au jeu collectif. J’ai une autre force sur le terrain, mais vous verrez… (rires). »



Partagez cet article :