Croky Cup | 5 moments clés !

1913 | La première Coupe de l’Union

Le dimanche 1er juin 1913, on dispute la finale de la deuxième Coupe de Belgique, épreuve alors organisée « sur invitation ». Et cette fois, l’Union qui vient de gagner son septième titre en battant… le Daring en test-match, parvient à se hisser en finale, face au Cercle de Bruges, qui a terminé à la cinquième place du championnat. C’est l’Union qui reçoit sur son terrain d’alors, de l’actuelle Rue Joseph Bens. L’ invité ouvre rapidement la marque à la surprise générale par Nollet. La réaction « locale » ne se fait pas attendre et sous l’impulsion d’un Hedbin intenable, la score est inversé au repos, après des buts d’Heyman et… Hedbin lui-même. Mais Le Cercle va revenir peu avant la fin du temps réglementaire (but de Lahousse). On joue donc deux « extra times » d’un quart d’heure et à la 118ème minute, Georges Hedbin offre à l’Union sa première Coupe et le premier doublé de l’histoire (3-2).

 

1914 | La dernière Coupe de l’Union

Cette fois c’est le Daring qui est sacré champion, mais en Coupe, les Molenbeekois se sont lourdement inclinés devant le FC Brugeois qui dispute la finale face à l’Union, le 17 mai 1914 sur le terrain du Racing au Vivier d’Oie. Dès le coup d’envoi, les Saint-Gillois prennent le dessus et ouvrent la marque par leur jeune centre-avant Achille Meyskens qui sera l’homme du  match avec un deuxième but inscrit juste avant la pause (après l’égalisation – méritée - par Van Boxtaele) et un troisième juste après celle-ci ! La partie s’achève à dix contre neuf après trois exclusions, et c’est Albert Carion qui fixe les chiffres à la 86ème minute (4-1)

 

1970 | La « remontada » de Rocourt 

On dispute les seizièmes de finale le mercredi 11 novembre 1970 et l’Union se déplace à Rocourt, dans l’antre d’un FC Liégeois qui inflige ce qu’on croit être une vraie raclée à des Unionistes privés de leur gardien Gérard. A l’heure de jeu, en effet, le marquoir indique 4-0 en faveur des « Sang et Marine » (buts partagés entre Nicolay et Lazarevic), quand notre inévitable Teugels réduit l’écart. Peu avant le dernier quart d’heure, Lots et Larsen inscrivent coup sur coup deux goals qui sèment la consternation chez les supporters de la Cité ardente, dont beaucoup avaient déjà quitté les travées. Et de fait, à la 81ème minute, notre « Grand Jacques » rétablit l’égalité à 4-4. L’Union se qualifie à la 114ème minute grâce au deuxième but de Römer Larsen : 4-5.

 

2018 | La raclée du Parc Astrid

Depuis août 1975 et la courte défaite concédée par l’équipe du duo Bayet-Heylens dans les prolongations à un but de Robby Rensenbrink en 32ème de finale (2-1), l’Union rêvait d’une revanche sur son prestigieux voisin du Parc Astrid. Ce sera chose faite en ce mercredi 27 septembre 2018 au terme d’une véritable démonstration d’efficacité… marquée par trois buts de Youssouf Niakaté. Un premier juste avant le repos, après une feinte de Percy Tau, et le second à l’entrée du dernier quart d’heure à la suite d’une folle course entamée depuis le rond central ! Médusé, le « onze » de Hein Vanhaezebrouck concède un dernier but sur la reprise magistrale d’un centre de Serge Tabekou, 0-3. La messe était dite sous les acclamations très « fair play » du public local scandant avec ironie le nom du buteur de la soirée.

 

2018 | La « panenka » qui élimine Genk

Le 19 décembre 2018, l’Union accueille Genk en quart de finale, et la aussi, la revanche de l’humiliation par 0-6 concédée quelques années auparavant est bien présente. Tombeur d’Anderlecht, la « team » de Luka Elsner ne s’en laisse pas compter et va mener à deux reprises durant les 90 minutes réglementaires. Percy Tau ouvre la marque juste après le quart d’heure : 1-0 au repos. A la reprise, Genk fait monter sa « grosse artillerie » et Gano égalise aussitôt. L’Union se rebiffe grâce à un but de Roman Ferber mais Gano, encore lui, fait 2-2. Les prolongations n’ajouteront rien et il faut recourir aux penalties. Andrien Saussez repousse le tir de Berge à 2-2 et Faiz Selemani plante le coup décisif d’une mémorable « panenka ». Pour la première fois en 50 ans, l'Union accède aux demi-finales de Coupe de Belgique !

Partagez cet article :