Crossing Schaerbeek - Union SG : Interviews

Felice Mazzu a tiré des leçons de ce premier match : « Je ne suis pas mécontent de tout, car il y a eu des choses positives et négatives. C’est vraiment trop tôt pour tirer des conclusions, d’autant que tout le monde n’a pas joué à son poste. On verra plus clair dans quelques semaines. Revenir sur le banc en tant qu’entraîneur, ça me fait énormément plaisir, mais j’aurais naturellement préféré un autre résultat. Monter est l’objectif, et on va tout faire pour y arriver même si on a déjà vu aujourd’hui qu’on a encore beaucoup de travail. »


Une grande marge de progression pour Anas Hamzaoui « On sort d’une semaine très compliquée avec trois doubles entraînements. Ce premier match, c’était surtout pour reprendre le rythme, face à une bonne équipe en plus. On marque deux buts, mais ils sont annulés. Ne nous cachons pas non plus : on doit l’acquérir, ce rythme, travailler les automatismes et progresser. J’espère vite revoir nos fans également. »

 

Notre nouveau venu, Senne Lynen, jouait à une position inhabituelle: « Je m’attendais à un autre résultat pour mes débuts mais c’était difficile, face à un bon adversaire. On sentait la difficulté après tous ces mois sans jouer. La position d’arrière droit est nouvelle pour moi aussi… On en a parlé avec le coach et j’essaye de me donner à fond, peu importe la position ! »

Ismaël Kandouss reste positif : « Après quatre mois, on devait et voulait reprendre du plaisir. Il y a du positif malgré la défaite. De bonnes sensations, quelques bon automatismes et on s’est créé des occasions. On devra encore travailler tout ça, bosser dur, faire des efforts mais dans l’ensemble, il n’y a que le résultat qui est moins positif. Des adversaires plus coriaces encore arrivent, mais on doit se donner à fond contre chaque équipe et durcir notre jeu. »

Partagez cet article :