KSV Roeselare - Union SG : 1-4

Le onze unioniste : Saussez – El Banouhi - Peyre – Perdichizzi – Kis – Massengo - Houdret – Da Silva – Fixelles – Vercauteren - Kabasele.

Remplaçements unionistes : Tabekou pour Vercauteren (86ème), Bertjens pour Kabasele (89ème), Morren pour Fixelles (90+2ème).

Cartes jaunes unionistes : Massengo, Fixelles, Kabasele .

Les buts :  

⚽ 17' Cerigioni 1-0
⚽ 23' Houdret 1-1
⚽ 35' Fixelles 1-2
⚽ 76' Fixelles 1-3
⚽ 86' Da Silva 1-4

Photo : Sporza


Et de deux et… sans rire puisque c’est la première fois de la saison que l’Union s’impose consécutivement ! Samedi au Schiervelde, c’était décidément la grande soirée des « premières » puisque les troupes de Marc Grosjean ont enfin réussi à inverser le score, et tant qu’à faire, savourons aussi nos deux derniers buts inscrits durant le fameux « quart d’heure de l’Union » dont la légende s’était précédemment faite… copieusement écorner… Bonheur total donc, avec cette éclatante revanche contre cette même formation roularienne qui s’était imposée avec les conséquences désastreuses que l’on sait début janvier dans la Capitale.

Tout n’a pourtant pas bien commencé dans ce match dit « à six points divisés en deux ». Peu après le quart d’heure initial, une mauvaise relance offrait à Alessandro Cerigioni l’occasion de tromper Adrien Saussez qui était pourtant bien sorti « en catastrophe ». Le doute ne planera pas longtemps dans les rangs visiteurs. Sur un – déjà - quatrième corner, Kenneth Houdret rétablit l’égalité d’une « tête » magistrale dans le coin du but. Roulers n’en mène plus large et après la demi-heure, Matthias Fixelles devance tout le monde y compris le portier Biebauw qu’il lobe proprement. L’Union prend les commandes dans une ambiance glaciale en dehors, bien sûr, de l’enclave réservée à nos joyeux supporters.

Dès la reprise, les visiteurs poursuivent sur leur lancée jusqu’à l’heure de jeu, moment où Roulers va connaître une dangereuse « flambée ». Notre gardien dévie du bout du gant une « tête » qui dévait aboutir juste sous la transversale. Quelques instants plus tard, il repousse un « boulet » de Dufour. A la 76ème minute, le match bascule définitivement. Une formidable reprise d’Augusto Da Silva frappe la barre, mais le ballon revient finalement dans la foulée victorieuse de Fixelles. Et c’est… Da Silva qui clôture le festival.

Voilà une confirmation qui tombe à pic avant la venue au Stade Roi Baudouin, samedi prochain à 17h, du… double leader (deuxième round et général) brugeois du Cercle.

 


Partagez cet article :