KSV Roeselare - Union SG : H-24, parole de Coach !

Le noyau : BERTJENS – DA SILVA - EL BANOUHI – FIXELLES - HAMZAOUI – HOUDRET – KABASELE - KINDERMANS – KIS – KUDIMBANA – MASSENGO - MBOKO – MORREN - NEELS – PERDICHIZZI - PEYRE – SAUSSEZ – TABEKOU - VERCAUTEREN.


Pietro Perdichizzi et Charles Morren ont purgé leur journée de suspension et réintègrent en toute logique un noyau que quitte Héritier Luvumbu. Notre entraîneur Marc Grosjean emmènera donc un groupe de dix-neuf joueurs ce samedi après-midi à Roulers dans le cadre de l’antépénultième journée du deuxième tour de la phase dite « classique » du championnat de D1B…


A l’évidence, la défaite subie début janvier face à Roulers est restée en travers des gorges…

« A tous les niveaux. Et sur le plan arithmétique et dans la manière. On avait les affaires en mains et on devait gagner face à une formation qui a réussi le hold-up après un non-match. On méritait les trois points et on n’a même pas pu en sauver un. Ce fut le coup de marteau, ce qui s’est aussitôt traduit par notre mauvaise sortie à Louvain. On ne s’attendait pas à une telle défaite, et la déception a été dure à avaler. Je crois que tout le monde rêve d’une revanche. »


Le contexte paraît cette fois favorable…

« En battant le Beerschot, on a réussi à battre enfin une équipe du top, et c’est naturellement ce qui pouvait nous arriver de mieux ! Si on parvenait à s’imposer à Roulers, on reviendrait à un point de notre hôte et ça pourrait redistribuer davantage encore les cartes pour les playdowns. On part confiant mais ne nous emballons pas outre mesure. Ne perdons pas le bénéfice de notre belle victoire de dimanche dernier et gardons notre football pour ramener quelque chose ! »





Partagez cet article :