KV Kortrijk - Union SG : 13/04/2019 - 20:00

Ce samedi soir, l'Union se déplace au Stade des Eperons d’Or pour y affronter le KV Kortrijk, club présent en D1(A) depuis la saison 2008-2009.


Koninklijke Voetbalclub Kortrijk

Combien de saisons le KVK a-t-il joué en D1? Découvrez ICI la présentation du club flandrien !


Le chiffre de la semaine

Pour ces « Rouge et Blanc », l’été 2008 fut celui du grand retour en D1 pas encore « A ». Depuis, le club « westflandrien » s’est régulièrement classé dans la première moitié de la hiérarchie avec une finale de la Coupe de Belgique perdue le 24 mars 2012 devant le SC Lokeren. Cette saison-là, le KVK était entraîné Hein Vanhaezebrouck, authentique natif de… Courtrai.


L'homme clé

Avec la bagatelle de 9 buts inscrits depuis la reprise de janvier (dont 4 au cours des 3 premiers matchs de ces PO2), l’attaquant uruguayen Felipe Avenatti est l’incontestable homme à surveiller. Né le 26 avril 1993 à Montevideo, la ville qui accueillit en 1930 la première finale de la Coupe du Monde (remportée par l’Uruguay face à l’Argentine sous la direction de l’arbitre belge John Langenus), ce grand gaillard de 1m93 a fait ses débuts à River Plate avant un premier passage par le Calcio et un bref retour en Amérique du Sud, au Paraguay. Il a été prêté pour cette saison par Bologne au KVK. Il a participé à la Coupe du Monde des moins de 20 ans organisée en Turquie et remportée en 2013 par la France aux tirs aux buts, face à l’Uruguay. Lors du match de quart de finale face à l’Espagne, Avenatti est entré en cours de match et a inscrit à la 103ème minute le seul but de la rencontre.


Les anecdotes

Le SC Courtraisien – rappelons que de nombreux clubs flamands ont été jadis fondés « en français » – accéda pour la première fois à la Division d’Honneur (D1A de l’époque) au terme de la saison 1905-1906 grâce à... l’Union Saint-Gilloise dont l’équipe réserve championne du tour final de D1 (D2 d’alors) ne pouvait accéder à la même division que l’équipe fanion, championne pour la troisième fois d’affilée, et sans perdre un seul match, avec 33 points sur 36 et un fameux 12-0 contre le Daring. La saison suivante, les deux clubs s’affrontent pour la première fois au plus haut niveau. L’Union s’impose par 8-0 à domicile et par 1-4 au retour, avec à la tête de l’équipe « Jack » Romdenne, lequel avait découvert le football dans un collège de… Courtrai.


La dernière rencontre

Elle remonte au 23 janvier 2008, et a été remportée par l’Union sur le score de 1-2. Une belle revanche après la défaite au Duden par 3-5 le 29 septembre précédent. Au terme de la saison, hélas ! notre club terminera à l’avant-dernière place (avec deux points de retard sur Ostende et l’Union Namur) et redescendra, comme on s’en souvient, en D3 alors que le KVK, champion, accédera à l’élite en compagnie de l’AFC Tubize, cette dernière via le tour final.


Partagez cet article :