KV Mechelen - Union SG : Notre coach !

Au-delà des conséquences arithmétiques du partage concédé devant Lommel, l’Union doit affronter dans son antre un Malinois restant sur la bagatelle de huit matches tous remportés, avec un goal-average de 20-0. Le coach Luka Elsner rappelle toutefois que l’Union reste, elle, sur une série de… neuf rencontres sans défaite...


Comment a-t-on travaillé pour surmonter la déception du dernier match ?

« L’important est de maintenir l’enthousiasme après cette forte déception, et se dire qu’il faut aller à Malines pour prendre des points, tout simplement, et que potentiellement, on pourrait revenir à hauteur de notre hôte. Les bonnes questions à se poser sont comment faire un bon match, comment ne pas encaisser et comment marquer… »


On affronte une équipe en pleine confiance… après avoir connu un début de championnat difficile, exactement comme l’Union !

« En effet, et c’est bien la preuve qu’il ne faut jamais laisser tomber les bras ! Malines a pris depuis deux mois l’allure d’un rouleau compresseur. J’ai pu constater deux choses importantes au sujet de cette équipe. Elle marque beaucoup sur phases arrêtées, et elle profite d’une excellente reconversion face à des adversaires guère avares en prises d’initiative… »


Et chez nous, que faut-il améliorer ?

« Moralement, on doit naturellement s’appuyer sur notre série de neuf matchs sans défaite en attirant toutefois l’attention sur les moments de déséquilibre qui nous ont coûté des plumes. Développons notre football en restant surtout très concentrés, sans le moindre relâchement. »


Il faut composer sans Serge Tabekou sur le plan offensif…

« Nous avons un effectif permettant de nombreuses combinaisons. Il faut en profiter en insistant sur le fait que tout le monde au sein de l’effectif est concerné. Et ce sera sans doute davantage encore le cas ce vendredi à Malines ! »


Partagez cet article :