L'avant-match : Felice Mazzù

L’Union ne part pas dans l’inconnu, pour affronter ce dimanche après-midi des U23 du FC Brugeois, venus compléter l’effectif de D1B. Notre entraîneur Felice Mazzu nous livre ses impressions d’avant-match…

 

Voilà un adversaire et un contexte pour le moins inhabituels !

« Sans aucun doute ! J’ai eu l’occasion de visionner les deux matches précédents de cette équipe et il faut constater d’une part que les deux buts encaissés au RWDM au cours de la première journée ont été tardifs, et d’autre part que face à Lommel, le partage a été mérité. En fait, ça sent un peu le match-piège, et ne pas respecter cet adversaire serait une grave erreur. Il y a de la vitesse dans son jeu et quelques-uns de ses éléments peuvent déjà être dignes de l’équipe première. Et puis, ne négligeons surtout pas le fait qu’au fond, cette équipe n’a strictement rien à perdre. Ses joueurs n’ont sans doute qu’une même idée en tête : se mettre en évidence pour arriver dans le noyau de base de l’équipe championne en titre… »

 

Cette mini-trêve a été marquée par une nouvelle victoire amicale dans le fief d’une équipe de D1A…

« Oui, la victoire au Beerschot nous a permis de donner du temps de jeu à des joueurs tout en permettant de tester un nouveau système de jeu. Toute l’équipe a répondu favorablement, tant sur le plan de la mentalité que de l’application. Ne perdons pas de vue que si les individualités sont une chose – et il en faut quand on a de l’ambition -, c’est le groupe qui est le plus important. On a besoin de tout le monde, cette saison. »

 

Le début de championnat semble déjà révéler qu’il y aura plus d’un candidat à la montée…

« Je dois déjà constater qu’il y a beaucoup de qualité dans la plupart des équipes. L’Union s’est d’entrée de jeu présentée comme candidat au titre, mais n’allons surtout pas croire que nous sommes seuls ! »

Partagez cet article :