L'avant-match : Felice Mazzù

Notre entraîneur Felice Mazzù se veut prudent avant le déplacement de dimanche soir à la Chaussée du Lisp.

L’Union ne vient-elle pourtant pas de marquer la bagatelle de huit buts lors de ses deux dernières sorties, en championnat devant Lommel et en Coupe face à Heist ?

« Certes, on a marque huit buts, mais on en a encaissé deux aussi. On est meilleur à la conclusion et c’est bien. Il faut continuer comme ça. Notre secteur offensif doit avoir la confiance. Et il est vrai aussi qu’on commence petit à petit à récupérer notre effectif défensif latéral. A ce niveau, il faut quand même rappeler que dès le premier match à Deinze, avec la ‘rouge’ d’Anas (lisez Hamzaoui), on a collectionné les problèmes…. »

Il n’empêche : après le « couac » de Molenbeek, l’équipe a eu la réaction qu’il fallait !

« Oui et c’est sans doute à ce niveau qu’est ma plus grosse satisfaction au bout de ces deux dernières semaines. Les solutions fonctionnent ! »

Et le coach a de nouveau… l’embarras du choix.

« C’est une excellente chose ! L’ambiance constructive d’une saine concurrence doit animer l’ensemble du groupe. C’est comme ça qu’on avance et c’est aussi comme ça qu’on démontre nos ambitions ! »

Le Lierse Kempenzonen n’est pas un adversaire à négliger…

« C’est une bonne équipe qui se construit, avec un attaquant atypique en la personne de Petrov et un renfort de choix dans le chef de Placca qui s’est souvent distingué au Beerschot. Attention, je le répète, il faut toujours respecter l’adversaire ! »

La clé du match de dimanche ?

« Poursuivre sur la lancée de nos deux derniers matches sans changer notre façon d’évoluer. »

Partagez cet article :