Lommel SK - Union SG : 2-2

Le onze unioniste : Saussez – Vega – Bager – Perdichizzi – Kis - Melhem – Nielsen – Teuma – Tabekou - Young – Haugen.

Remplaçements unionistes : Ferber pour Haugen (54ème), Romero pour Young (61ème).


Les buts :
 

⚽️ 23’ Naudts 1-0

⚽️ 39’ Vega 1-1

⚽️ 53’ Santermans 2-1

⚽️ 70’ Vega 2-2

Cartes jaunes unionistes : Perdichizzi, Melhem.

 

Un point de sauvé… et deux de perdus : voilà en somme le bilan contrasté de ce déplacement au fin fond du Limbourg. Avec un « onze » remanié en raison d’absences de plusieurs éléments-clé de ce début de championnat, l’Union a développé son jeu habituel et entreprenant, de sorte qu’au quart d’heure, le score aurait déjà pu être défloré. Il n’en est malheureusement rien et sur sa première véritable réaction, Lommel ouvre la marque par Naudts ayant profité d’une confusion au sein de notre arrière-garde pour s’isoler sur la droite et scorer d’un superbe tir croisé : 0-1. En face, on accuse le coup durant quelques minutes avant de repartir résolument vers le rectangle de Svedkauskas. Le gardien lituanien s’incline logiquement à moins de dix minutes du repos, lorsque sur un débordement de Nielsen, le ballon est dévié dans la foulée de Vega qui a bien suivi : 1-1. C’est le score au repos. A la reprise, les visiteurs montrent davantage d’ambition et force est de reconnaître que leurs invités sont malmenés. Le but annulé de Cauwenberg – qui s’est aidé du bras – aurait du servir de leçon, mais avant l’heure, c’est don à nouveau Lommel qui mène la danse après cette tête « lobée » de Santermancs qui surmonte tout le monde pour finir en pleine lucarne : 2-1. On croit au pire, mais le remaniement de notre secteur offensif redisttribue les cartes. Non seulement l’Union égalise alors méritoirement par Vega, cette fois isolé par Kis ajuste à nouveau magistralement dans le coin du but (2-2.) mais la victoire semble se dessiner lorsque le même joueur – décidément intenable offensivement ! – se retrouve à nouveau en position idéale pour marquer le numéro trois. Hélas, sa « pitchenette » frappe l’extérieur du montant limbourgeois. C’est le dernier tournant du match, car en dépit de nouvelles occasions, l’Union ne parviendra pas à conclure davantage, alors que Lommel reste dangereux en contre.

Partagez cet article :