Lommel SK - Union SG : Interviews

Notre capitaine Pietro Perdichizzi avait un sentiment mitigé après le match :

« Je suis un peu partagé aujourd’hui : décu de ne prendre qu’un point, mais heureux de la mentalité de l’équipe. C’était un match assez fermé, avec très peu d’occasions. Lommel est une bonne équipe, ne laissant pas beaucoup d’espace. Tout le monde était bien en bloc, et on a tous fait notre travail et à nouveau nous n’avons pas pris de but. C’est le fruit des entraînements et de la concentration. On doit garder cette mentalité pour la suite de la compétition. »


Un point insuffisant selon Ismaël Kandouss :

« Un match compliqué sur le plus mauvais terrain de toute la ligue ! Deux blocs bas, sans pressing. Notre brin de folie dans le match est peut-être venu trop tard. On ne peut pas se contenter d’un point, à nous de travailler encore plus dur. »


Malgré le match nul, Kevin Kis veut rester positif :

« On a eu des espaces et des occasions. A nous de travailler encore plus pour s’en créer davantage et pour les finir, afin que cela ne nous fasse pas défaut comme au premier tour. C’est un peu bizarre vu le match, mais j’éprouve un sentiment positif aujourd’hui : on ne cède rien, on reste solide, mais on doit gagner le prochain match pour rester en haut du tableau. On s’est dit qu’on devait être plus costaud, et c’est ce qu’on réalisé aujourd’hui. Les semaines à venir sont importantes : à nous de faire le plein de confiance et de se battre en conséquence. » 


Notre coach Thomas Christiansen était… à moitié satisfait:

« C’est le duel qu’on attendait : physique, avec deux équipes bien en bloc. Cependant, nous avons contrôlé le match, en laissant peu d’espace en transition et malgré les occasions, on doit se contenter d’un point. Certes, un point important et qui n’est pas mauvais face à l’équipe en forme du moment. »


 


 

Partagez cet article :