RE Virton - Union SG : 0-0

Le onze unioniste : Kristiansen – Vega – Kandouss – Vander Heyden – Pocognoli – Mehlem – Teuma – Nielsen – Sigurdarson - Tabekou – Ferber.
Remplacements :
Brown pour Ferber (62ème), Bah pour Tabekou (74ème), Kis pour Nielsen (89ème).
Cartes jaunes :
Vega

Pas de quatrième victoire cette saison pour l’Union samedi soir en terre gaumaise.

Il est vrai que sur la globalité de la confrontation, Virton n’aurait pas vraiment mérité d’être battu, eu égard à une première période plus volontaire de la part des « Verts », et dont les troupes de Thomas Christiansen ne se sont tirées indemnes que par un « poteau », une sortie d’Anders Kristiansen et… un but visité annulé pour un hors-jeu ne s’étant joué que pour une question de centimètres ! Pour le reste, il faut aussi reconnaître que, malgré l’absence de son capitaine Pietro Perdichizzi, la défense saint-gilloise s’est montrée bien organisée sous la houlette d’un excellent Ismael Kandouss. La plus grosse alerte est survenue à la 24ème minute, lorsqu’une frappe croisée de David Turpel s’écrasait sur le montant. Depuis le coup d’envoi, Virton a mis la pression notamment pas Loic Lapoussin auteur de quelques incursions dévastatrices ! Notre gardien intervient ensuite « à la Courtois » devant Salimo Sylla avant le but annulé. Au cours de cette période initiale, Virton force une demi-douzaine de corners sans succès, alors que l’Union manque en fin de compte le « hold-up » sur un déboulé le Serge Tabekou contré à la dernière fraction par Jerry Prempeh.

Changement progressif de décor après le retour des vestiaires. L’Union remonte le jeu et Virton approche de moins en moins le rectangle visiteur. Le gardien de l’Excelsior Antony Moris doit s’employer à plus d’une reprise alors que le jeune Charlie Brown étrenne son maillot « jaune et bleu ». Notre jeune Anglais n’est pas avare d’effort, et il ne lui manque pas grand-chose pour ouvrir la marque dans une fin de rencontre à l’avantage quasi-total de nos ouailles. Celles-ci repartiront donc sans cette victoire qui lui aurait offert… la tête de cette phase 2 pour laquelle il reste trois rencontres à disputer. Ce sera évidemment difficile, mais sur le plan arithmétique, l’Union reste « dans le coup ».

Rappelons qu’avant de recevoir Roulers samedi prochain, il y aura le « replay » d’un match d’alignement de… phase 1 à Louvain, mardi soir…



Partagez cet article :