Rétro | Un test-match remporté... à dix !

Champion en titre pour la cinquième fois, l’Union est cette fois principalement confrontée aux deux formations de la Venise du Nord, le Club de Bruges et le Cercle de Bruges.

Ce dernier échoue à deux points des… deux leaders qui n’ont pu se départager. L’Union compte une victoire de plus, mais à cette époque, il n’y a aucun critère dans le règlement et on recourt à un « test-match » qui se joue à Gand le dimanche 12 juin 1910. Tout commence de façon dramatique pour l’Union qui perd Charles Vanderstappen, blessé au genou après avoir botté… dans le vide ! Pas de remplacement autorisé, et c’est donc à dix que l’Union va devoir disputer les… 85 minutes restantes. La partie va se jouer à la demi-heure, lorsque Georges Hebdin mystifie toute la défense du FC Brugeois pour marquer ce qui restera le seul but de la rencontre.

Malgré son infériorité numérique, l’Union tiendra bon dans une ambiance de plus en plus hostile qui imposera même l’intervention de la police.

Partagez cet article :