Rétro | Une victoire au Parc Astrid en 1971 !

Finaliste malheureux de la dernière Coupe des Villes de Foire perdue de justesse devant Arsenal, Anderlecht réussit… un peu moins bien sur la scène nationale où, au printemps 1971, le titre va se jouer jusqu’à la dernière minute entre le Standard de René Hauss qui va enlever son troisième sacre consécutif, et le FC Brugeois des Lambert, Carteus, Thio et… Rensenbrink.

Le derby face à l’Union est avancé en nocturne au vendredi 2 avril, et on note les absences des Leen Barth (notre futur gardien sous l’ère Bayet), Julien Kialunda (notre ex-défenseur) et Wilfried Puis dans la formation de Pierre Sinibaldi. Dans celle de Guy Thys, on n’affiche aucun complexe, et c’est sur un coin de coin que Jacques Teugels sert le « paquet » dont surgit la « tête » de Léonard Roufosse devançant la sortie de Jean Trappeniers ! C’est donc 0-1 à la surprise générale, et le Sporting ne s’en remettra jamais malgré la montée au jeu, après le repos, d’un Maurice Martens très remuant aux côtés d’un Paul Van Himst inlassable. Ce fut le seul goal de l’ex-Standardman « Léo » sous nos couleurs et aussi, de son propre aveu, le plus beau moment de sa carrière !

Partagez cet article :