Union Berlin - Union SG : Interviews

Avant de reprendre l’avion et de rentrer en Belgique, nos joueurs et notre coach reviennent sur le partage face à Union Berlin et sur ce stage hivernal à Pinatar, dans la région de Murcie, sur la Costa Blanca.

Notre capitaine Pietro Perdichizzi garde un bon sentiment du 2-2 face aux Berlinois. 
«  Ce résultat est assez positif. On doit en tirer le maximum de leçons avant de reprendre la compétition : on est bien en place, on laisse peu d’occasions et on encaisse sur deux phases arrêtées. Globalement on peut être satisfait, surtout du contenu. C’est ça qui était important. Il y avait beaucoup de fatigue après le stage qu’on peut qualifier d’intensif. Durant le match, on le sentait légèrement mais tout le monde continuait à se donner à fond, ce qui a contribué au bon résultat. Il y avait plus de mouvement et de mobilité dans l’équipe en deuxième mi-temps ; c’est ce qui a changé, même si on avait déjà bien réagi après les deux buts. »

Aron Sigurdarson a marqué le premier but unioniste de l’année.
« Je suis évidemment heureux de ce premier but. Ça relance l’équipe quand elle était menée 2-0 et ça fait du bien, même si c’est amical. On avait les meilleures occasions durant le match mais on encaisse, puis on revient. Mentalement c’est positif ! J’aime bien être dans cette position pour marquer ; j’espère le montrer davantage encore au cours des semaines à venir. »

Notre auteur du 2-2, Sigurd Haugen, revient sur le travail. 
« C’est une bonne manière de commencer la nouvelle année. Ça fait du bien, j’ai essayé de bien m’entraîner durant le stage et ça a porté directement ses fruits. J’ai néanmoins encore beaucoup à prouver. Les vacances ont fait énormément de bien, car je n’avais pas eu de trêve estivale, vu que les compétitions dans les pays nordiques se jouent sur une année civile. A l’entraînement, j’ai travaillé dur et j’ai soif de buts. J’espère encore être décisif dans les semaines à venir, car c’est en championnat que les buts comptent vraiment.» 

Siebe Van der Heyden était toute la rencontre sur le terrain face à l’Union Berlin.
« Jouer pendant 90 minutes face à une telle équipe, c’est lourd. C’était le moment de se montrer évidemment, face à des joueurs assez robustes, qui jouent néanmoins au football. Tout le monde s’est donné à fond pendant ce stage, et c’est ce qu’on devait faire. La suite de la compétition est capitale, et ce n’est qu’en travaillant dur qu’on pourra atteindre nos objectifs. Évidemment, on doit continuer sur cette lancée en rentrant à Bruxelles. »

Ibrahima Bah est entré et a délivré un assist : 
« Ça fait plaisir d’être décisif en montant pour l’Union. Un assist me fait autant plaisir qu’un but. Même si c’est amical, on réalise un partage contre une première division allemande. Ça nous permet de bien commencer l’année. Ça donne envie de bien travailler car le championnat arrive. Même si je suis là depuis deux mois, ce stage était bénéfique. On est 24h sur 24 ensemble, et ça soude le groupe, car on partage des chouettes moments ensemble, mais aussi le dernier ‘run’ après quatre heures et demi d’entraînement, on se motive les uns les autres. Ces moments nous aideront par la suite ! »

Thomas Christiansen, notre coach, garde un sentiment positif de ce stage.

« Le groupe a répondu présent dès les premières heures du stage. Ce n'était pas facile, réveil tôt, des entraînements intensifs et lourds durant les premiers jours mais tout le monde a repoussé ses limites dans d'excellentes conditions. Le match était également très satisfaisant. On voit le partage, mais je vois surtout le fait que l'équipe est revenue d'un double retard, que tout le monde a respecté les consignes et qu'on a formé un bon bloc »
Partagez cet article :