Union SG - Beerschot : Interviews
Abdelrafik Gerard se veut optimiste quant à la suite du championnat :
« C’était un match à haute intensité, un rythme élevé et beaucoup d’allers-retours. On voulait les trois points... et ce n’est que partie remise. On sait que tout les matchs vont être difficiles et qu’il faudra se donner à fond pour espérer gagner la tranche. On va continuer à travailler et se battre, car tout est encore possible ! »


Notre buteur, Casper Nielsen était déçu du résultat final :
« Je suis déçu parce que je pense qu’on doit gagner ce genre de match. On avait les possibilités de remporter les trois points, mais au vu des occasions de l’adversaire on aurait pu tout aussi bien n’en avoir aucun. Le but me fait plaisir, mais le plus important reste l’équipe. »


Même discours chez Mathias Fixelles, auteur de l’assist :
« C’est bien, mais trois points auraient été mieux...Il est vrai que ça aurait pu tomber dans un sens comme dans l’autre. Pour le supporter neutre, ce match devait être amusant avec beaucoup d’occasions. Peut-être qu’on doit s’estimer heureux avec un point,.. Laissons tout décanter et concentrons-nous sur la semaine prochaine...avec un nouveau gros match.
J’ai commencé sur le banc, je respecte la décision du coach et j’essaye de me donner à fond et de prouver au mieux quand je monte sur le terrain.» 


Notre coach Thomas Christiansen est serein : 
« C’était un match avec beaucoup d’occasions et d’opportunités des deux côtés. Tout aurait pu se passer aujourd’hui. On doit travailler encore davantage sur la consécration de nos occasions parce qu’on doit se créer trop d’opportunités avant d’arriver à marquer, et on doit vraiment améliorer cela. Je préfère en fin de compte voir ce point comme un point de gagné et être positif. Chaque semaine, c’est un nouveau match difficile, car tout est possible dans cette ligue. »



Partagez cet article :