Union SG - Beerschot : Interviews

Teddy Teuma gardait un gros sentiment de frustration après la rencontre :

« On a tout donné, avec envie et détermination. Vous savez, quand on commence un match à dix, on sait que ça va être dur. Au sujet de la faute, de mon point de vue, il n’y en a pas de faute, mais c’est à l’arbitre de décider et de prendre ses responsabilités. On a mis tous les ingrédients de notre côté, sans succès... On a montré qu’on était solidaire, avec un bon état d’esprit. C’est dommage qu’on ne prenne pas de points, car tout y était. »


La déception aussi pour notre défenseur central, Ismaël Kandouss.

« Déçu car on s’est battu jusqu’au bout, mais on savait que ça n’allait pas être facile après l’exclusion de Pietro. On était à 10 contre 11 ; c’était compliqué, mais malgré ça on prend deux buts sur deux contres parce que c’est nous qui faisions le jeu. On méritait mieux car on dominait malgré tout... Dès demain on va relever la tête et se concentrer sur le prochain match. La coupe de Belgique ? C’est important pour nous et pour tout le club, alors on va tout mettre en œuvre pour se qualifier. »


Anas Hamzaoui évoque également la rencontre de mercredi en Coupe :
« On a été vite réduit à 10, ce qui a fortement compliqué les choses. Nous nous sommes bien battu, et il est dommage qu’on ne concrétise pas nos occasions. On en a eu quelques-unes ; on a même dominé par moment, mais on ne marque pas. C’est difficile, mais il faut se relever car cette semaine on joue en coupe contre Westerlo. L’année dernière nous sommes arrivés en demi-finale, et c’était une grosse émotion pour toute l’équipe : 0-3 à Anderlecht, victoire aux penalty face à Genk, c’était vraiment dingue. Cette année on affronte Westerlo qui est une équipe difficile à battre, mais on va tout donner pour se qualifier. On va jouer la coupe à fond. Nous sommes des professionnels, et nous voulons toujours gagner ! »


Notre coach Thomas Christiansen ne se laisse pas abattre : « Je suis fier de mon équipe qui s’est battue jusqu’au bout. On s’est créé des occasions, on avait la possession, le match en main, un bon jeu, mais nous n’avons pas de points malgré le gros effort des joueurs. On se demandait parfois qui était à dix aujourd’hui. Il ne vaut mieux pas que j’exprime mon avis sur l’exclusion. Chacun n’a qu’à se forger son opinion. Bravo au Beerschot pour sa victoire mais je félicite surtout mes joueurs pour l’état d’esprit dont ils ont fait preuve.  Ce sera à nouveau difficile durant les prochaines semaines, mais nous allons continuer à nous battre ! »


Partagez cet article :