Union SG - KSV Roeselare : 15/09/2018 - 20:30

Ce samedi soir, l'Union accueille le KSV Roulers, présent depuis trois ans dans les mêmes séries que les nôtres, d’abord en D2 puis en D1B. Une « vielle connaissance » donc !


Koninklijke Sportvereniging Roeselare

Combien de saisons le KSV Roulers a-t-il joué en D1? Découvrez ICI la présentation du club flandrien !


Le chiffre de la semaine

Pourquoi pas le chiffre 3 représentant le nombre d’anciens joueurs de l’Union présents dans l’actuel effectif roularien... D’origine turque mais né à Bruxelles et âgé de 28 ans, Fazlı Kocabaş a fait ses classes à Wandre puis au Standard avant d’arriver en adultes à Eupen puis chez nous après deux saisons en Turquie. Il n’a joué qu’une saison chez nous, mais on gardera en mémoire le but « en or » qu’il a inscrit lors du derby contre le White Star ! Quant à Mohamed Aoulad, « enfant terrible » du football bruxellois, son bref passage après le mercato hivernal a surtout laissé le souvenir d’une spectaculaire « bicyclette » victorieuse lors du déplacement en Playoffs 2 à Saint-Trond. Enfin, pas besoin de présenter Nicolas Rajsel, transféré d’Ostende après une saison annulée pour blessure. Il est apparu en cours de match face à Lommel (2-2). 


L'homme clé

Meilleur buteur du KSV depuis le début du championnat avec deux réalisations, le jeune Saviour Godwin confirme les talents prometteurs déjà remarqués au cours de l’exercice précédent. Né au Nigéria où il est apparu à quatre reprises en équipe nationale U17 puis autant de fois en U20, cet ailier gauche de taille modeste est un véritable artiste ! Repéré par Ostende, il n’y a fait que transiter avant de débuter en D1B à Roulers dont il défend les couleurs depuis fin août 2016.


Les anecdotes

La proxiimité du KSV Roulers – club fondé en 1921 et doté du matricule 134 cinq ans plus tard – et du FC Brugeois, le club emblématique de la province de Flandre Occidentale a fait que nombre de joueurs du cru ont partagé les maillots des deux clubs. On compte parmi eux plusieurs anciens « Diables » dont le gardien Fernand Boone, qui officia au Club en 1952 à 1971 et fut sélectionné à 8 reprises en 1967 et 1968, avant d’achever sa carrière à Roulers. Chemin inverse pour Pierre Carteus, natif de Renaix et roularien avant de jouer au Club entre 1966 et 1974, avec 2 sélections en 1970. Idem pour Johnny Thio, natif lui de Roulers, et transféré au Club en 1963, où il joua jusqu’en 1975. Il fut 18 fois « Diables » entre 1965 et 1972.


La dernière rencontre

Jouée début avril dernier au Stade Roi  Baudouin, la dernière confrontation « at home » face au KSV s’est achevée par une courte défaite, scellée par un but du Messin Baptiste Schmisser (toujours titulaire cette saison) à moins d’un quart d’heure de la fin. Au retour à Roulers, à la fin du même mois, nouvelle défaite par le plus petit écart (1-0).




Partagez cet article :