Union SG - KSV Roeselare : H-24, parole de Coach !

Le noyau : BERTJENS - DA SILVA – EL BANOUHI – FERBER - HAMZAOUI – KINDERMANS – KIS - KUDIMBANA - LUVUMBU – MARTENS – MASSENGO - MBOKO – MORREN – NEELS – PERDICHIZZI - PEYRE – SAUSSEZ - VERCAUTEREN.

Christophe Bertjens, Jordan Massengo et Julien Vercauteren étant de retour dans le noyau, tout le monde est sur le pont à l’exception de Matthias Fixelles (suspendu), Kenneth Houdret et Serge Tabekou (blessés) pour affronter le SK Roulers ce dimanche à 18h au Stade Roi Baudouin.

L’importance de ce match de reprise n’échappe à personne…

« Un match-charnière, c’est certain ! On dit « match reprise, match surprise » et c’est pour tout le monde. A notre image, Roulers récupère normalement ses blessés comme Cornet, Damman ou Lépicier un peu dans les mêmes circonstances que chez nous, puisque les « revenants » sont à cours de compétition. Voir comment chacun se sent fait partie des interrogations. Une reprise, ça se gère ! Sinon, de part et d’autre il n’y a pas de grosses modifications de noyau… »

On jouera dimanche après-midi en connaissance de cause…

« Oui, dans la mesure où les autres matches auront déjà eu lieu et qu’on en connaîtra dès lors les résultats, notamment le duel des mal lotis entre Tubize et Westerlo. Beaucoup de choses peuvent encore arriver dans ces deux mois à venir, mais si on raisonne en bon père de famille, il faut toujours garder un œil très attentif sur ce qui se passe derrière. Il est clair aussi que si on bat Roulers, on saute une place au classement général et on est aussi certain de garder une place en vue dans le deuxième classement. »

Dans l’optique des PO2 ?

« Ma vision des choses est simple. Trois équipes doivent être d’office dans les quatre premiers : le Beerschot, le Cercle et OHL. La dernière place se jouera donc entre le Lierse, Roulers et, espérons-le, l’Union. »

Partagez cet article :