Union SG - KVC Westerlo : Notre Coach !

Le calme après l’effervescence : les joueurs et le staff ont eu droit à quelques instants de repos – ô combien mérité ! – après la « semaine folle » ayant débouché sur la qualification en Coupe à Anderlecht et la prise de pouvoir en championnat. Pour Luka Elsner et ses troupes, il faut maintenant assumer...

Comment gérer ce lendemain ce qu’on pourrait presque appeler « de folies » ?

« Le repos a fait du bien tant physiquement que mentalement. Il faut trouver l’équilibre entre le fait de faire retomber la pression et celui… la maintenir. Il faut garder cette première place dans un championnat qui va devenir de plus en plus dur… On est prévenu.  »

C’est vrai que six équipes se tiennent maintenant dans un mouchoir de poche…

« C’est le moment de se poser les bonnes questions. On a vécu un début de compétition difficile et on s’en est sorti. On sait ce qu’on a accompli pour en arriver là mais on reste sur un fil, et la différence entre le ‘très bon’ et le ‘très moyen’ tient parfois à peu de choses. »

Le fait de jouer au Parc Duden est devenu un véritable atout ?

« Sans aucun doute ! On ressent un formidable enthousiasme chez nos supporters et pour les joueurs et le staff ça représente une vraie force, qui s’accentue naturellement dans notre stade. La communication entre les joueurs et l’équipe est désormais bien établie. Il faut en tirer le maximum de profit. »

Westerlo, un visiteur compliqué ?

« C’est une équipe qui a tendance à ne pas laisser jouer ni relancer, avec un 3-5-2 pas facile à gérer sur le plan tactique. Mais nous avons les atouts pour imposer dimanche notre tempo et c’est ça qui sera, je l’espère, déterminant ! »

 

Partagez cet article :