Union SG - OH Leuven : Interviews
Roman Ferber a presque fait pencher la balance en faveur de l'Union :
« On a montré une meilleure performance, même si c’était pas compliqué de faire mieux après la première mi-temps. On a joué comme si on n’avait rien à perdre et pour la victoire, et ça a bien marché mais malheureusement on se prend encore ce but tout à la fin... On jouait tout vers l’avant, avec la possession de balle et de bonnes incursions. Sur l’ensemble du match on mérite mieux mais voilà... Tirons nos leçons, on revient à 2-2, et on doit ou toujours prendre un ou plusieurs points aujourd'hui. »


Aron Sigurdarson jouait pour la première fois au Stade Marien :
« Ce match était assez fou ! On perd à la mi-temps, puis on sort des vestiaires avec beaucoup de bonnes intentions pour tenter de revenir. On s’est donné à fond et on a eu plein d’occasions, mais on n'arrivait pas à finir le travail et inscrire le 3-2. Ensuite, on se fait prendre en contre. J’ai été surpris par les supporters. Ils sont fabuleux... j’ai rarement vu ça pendant ma carrière. Ça nous a donné un sacré ‘boost’. Pour mon premier match, je ne suis pas satisfait, car on devait gagner et j'aurais dû être plus décisif. Ça viendra avec les semaines et les automatismes… »


Encore une occasion de ratée pour notre capitaine Pietro Perdichizzi :
« Ce n’est pas la première fois qu'on peut prendre la tête du championnat et qu'on rate notre coup. On doit tout analyser en groupe, tourner le bouton et vite se remettre à flot comme en deuxième mi-temps. On est évidemment tous déçus maintenant, mais tout reste jouable dans cette ligue. Notre objectif reste inchangé : gagner la deuxième tranche. Il y a quand même du positif aujourd’hui : la deuxième mi-temps et nos supporters qui n’ont rien lâché, pendant les 90 minutes. »

 

Notre coach Thomas Christiansen a parlé longtemps au groupe après le match :
« Je me sens très mal. Pour le résultat, et pour la première mi-temps. Nous avons mal joué et fait beaucoup trop d’erreurs avant la pause. Cependant, en deuxième mi-temps, nous avons eu plein d’occasions pour faire la différence et on ne l'a fait pas. Je retiens la réaction des joueurs, l’envie d’aller de l’avant, la volonté de faire plaisir aux supporters aujourd'hui. On en aura besoin dans les semaines à venir. Louvain était inexistant, et c’est pour ça qu’on est déçu aujourd’hui, car on devait toujours gagner ce match... »

Partagez cet article :