Union SG - Royal Knokke FC : 06/12/2018 - 20:45

Ce jeudi, l'Union reçoit le Royal Knokke FC en huitièmes de finale de la Croky Cup. Une « première » pour les deux clubs après leur exploit du tour précédent, face respectivement à Anderlecht et au Standard.


Royal Knokke FC

Fondé en 1905 et « matriculé » 101, le Royal Knokke Football Club joue cette année sa vingtième saison en séries nationales, la première se situant dans l’entre-deux-guerres en 1927 et précédant un bref parcours de deux saisons en D1 de l’époque, à l’ombre de la Division d’Honneur. La formation côtière est descendue en provinciales en 1947 et n’a réintégré le niveau supérieur qu’en… 2014, avec de réelles ambitions concrétisées par un titre de champion en Promotion A en 2016. Reversé en D2 amateurs, le RKFC y devient aussitôt champion de sa série et accède à la D1 amateurs avec à la clé… un nouveau titre conquis après le tour finale face à Lommel. Le stade Olivier n’étant pas conforme à… notre D1B, c’est donc le club limbourgeois qui a profité de l’aubaine. C’est aussi le cas de l’Union ce jeudi, puisque le tirage au sort imposait le déplacement au matricule 10. Notre visiteur n’a pas abandonné ses ambitions car ses installations vont faire l’objet d’importants travaux…  


Le chiffre de la semaine

Si pour notre invité une qualification à ce stade de l’épreuve constitue une vraie performance, il n’en est rien pour l’Union qui enleva jadis la Coupe de Belgique alors naissante à deux reprises d’affilée, en 1913 et en 1914, face aux Brugeois du Cercle, puis du Club. Un troisième sacre s’est encore profilé en 1969 , au terme de la saison marquée par le dernier retour du club saint-gillois au sein de l’élite. La formation alors coachée par Félix Week atteignit les demi-finales après avoir sorti Turnhout, Overpelt-Fabriek (devenu… Lommel), le Daring (le dernier duel de l’histoire entre les deux éternels rivaux d’antan, remporté par 3-0 au Duden) et Saint-Trond. Hélas ! l’Union n’est pas parvenue à s’imposer face au Lierse malgré les prolongations, et lors du match rejoué au Lisp, le club récemment failli s’est imposé par 4-0. Dommage, car en finale, on aurait pu assister à un historique duel entre l’Union et le Racing White (où évoluaient les André Stassart, Robert Waseige et autre Jean Dockx sous la baguette de Jef Vliers) qui s’est incliné au Heysel par 2-0.


L'homme clé

L’entraîneur des « Blauw & Wit » n’est autre que Lorenzo Staelens, ex-Diable avec 70 sélections et 8 buts marqués durant l’ultime décennie du siècle écoulé. Originaire de Lauwe et révélé par Courtrai, il a joué une dizaine d’exercices pour le Club de Bruges, disputant 369 matches de D1 avec 105 buts à la clé ! Sa carrière de joueur en Belgique s’est achevée à Anderlecht, où au terme de sa troisième saison en 2000, il a conquis son cinquième titre national, après les quatre chez les « Blauw & Zwart ». L’ancrage brugeois de l’actuel effectif du RKFC est d’ailleurs des plus affirmé, avec outre Alessio Staelens, le fils du coach, et Julien Verlinden, celui de Dany (formidable gardien aux 582 matches entre 1980 et 2004 dont 433 au Club, record toujours invaincu), les Tjendo De Cuyper, Aaron Dhondt, Sven Cornette et Simon Savaete tous formés au Club, alors que Niels Mestdagh et Tibo Van de Velde viennent eux du Cercle.


Les anecdotes

Alors que l’Union enleva ses premiers titres avec les trois frères Gustave, Charles et Joseph Vanderstappen au début du siècle dernier, Knokke Footbal Club alignait également trois frangins durant cette même décennie héroïque : Adolf, Frans et Georges Tavernier.


La dernière rencontre

Pour les deux clubs, le précédent tour de la Croky Cup restera longtemps dans les mémoires. Alors que l’Union dictait sa loi par 0-3 dans l’antre de son voisin anderlechtois grâce au triplé de Youssouf Niakaté (41ème, 72ème et 79ème minutes), les Côtiers s’imposaient par 1-2 à Sclessin par le biais du doublé d’Aaron Dhondt aux 46ème et 71ème minutes. Pas de « classico » donc, suite aux verdicts inattendus de ce 27 septembre des seizièmes.



Partagez cet article :