Zulte Waregem - Union SG : 17/05/2019 - 20:30

Ce vendredi soir, l'Union affronte Zulte Waregem au Stade Arc-en-Ciel pour clôturer les PO2. Pour rappel, le « Essevee » est présent en D1(A) depuis 2005


SV Zulte Waregem

Combien de saisons le SVZW a-t-il joué en D1? Découvrez la présentation du club flandrien.!


Le chiffre de la semaine

Depuis le début des PO2, la formation de Franky Duri a concédé la bagatelle de 21 buts dont 5 lors de son dernier match à domicile face à Courtrai.


L'homme clé

Avec l’International tunisien Hamdi Harbaoui, le toujours jeune Théo Bongonda (23 ans) représente le plus gros danger pour les défenses adverses. Depuis le début des PO2, il est l’auteur de 4 buts, dont les 2 qui ont permis à ZW d’arracher le partage au Stade Marien en avril. Ce natif de Charleroi tire déjà un sacré parcours. Formé à Lodelinsart puis, tout naturellement au Sporting, il a débuté en pro à Zulte Waregem en 2013. Après deux saisons, il a été sollicité par le Celta de Vigo avant un transfert temporaire chez les Turcs de Trabzonsport. Il est de retour en bord du Gaverbeek depuis l’avant-dernier mercato hivernal. Il a aussi défendu à plusieurs reprises nos couleurs nationales chez les -19 et chez les espoirs.


Les anecdotes

Au cours de la dernière campagne unioniste de D1 qui s’est étendue sur 5 saisons entre 1968 en 1973, l’Union des Félix Week et Guy Thys n’a pas réussi à battre une seule fois l’équipe de Waregem alors entraînée par l’ex-International gantois Frédéric Chaves d’Aguilar, auteur de 8 buts en 20 matches chez les « Diables » entre 1946 et 1951. Au terme de l’exercice 71-72, Waregem fut relégué en compagnie de Beveren. Les deux formations retrouveront de concert leur place au soleil dès la fin de la saison suivante, celle-là même qui verra l’Union… la perdre à son tour.


La dernière rencontre

Elle remonte au 20 avril dernier en guise de dernier match de la phase aller de ces PO2, et s’est soldée par un partage sur le score de 2-2, causant la perte de nos deux premiers points dans cette compétition. Après les deux buts de notre Youssouf Niakaté (7ème et 62ème), c’est donc Théo Bongonda qui est parvenu à marquer deux fois également au cours d’un dernier quart d’heure généreusement « prolongé », au terme d’une rencontre spectaculaire émaillée par de nombreuses occasions et même des « transversales » dans les deux camps.


 


Partagez cet article :