Le leader était trop fort
Vive le quart d’heure de l’Union !